Nouvelle loi qui pourrait voir le jour concernant les automobilistes et cyclistes

Une nouvelle loi pourrait voir le voir concernant les textos au volant. Dès la première infraction d’un conducteur qui texte au volant, son permis pourrait se voir suspendu à l’instant même. La suspension pourrait aller entre 3, 7 ou 30 jours selon la récidive.



En Ontario, cette loi est déjà existante, le Québec s’en est inspiré.

Les cyclistes aussi seront tenus de respecter cette loi sans quoi une amende entre 80$ et 100$ sera remit au fautif.

 


Source TVA Nouvelle

Crédit photo: Education image created by Awesomecontent – Freepik.com